Interview de notre étudiante, Amandine Lefrançois, auteure jeunesse sur la différence

Pouvez-vous nous présenter votre parcours ?
Je suis Amandine, 31 ans, maman de deux petits gars, et fan de chocolat ! Depuis toujours je suis baignée dans l’univers de la différence, tant dans ma vie professionnelle, pour avoir travaillé dans l’éducation spécialisée auprès de personnes en situation de handicap, que dans ma vie personnelle.
J’ai également tenté une expérience en tant qu’ambulancière, qui a bien failli être la dernière… Toutefois, je remercie « celle » qui a failli m’ôter la vie, car j’ai ainsi pu me donner les moyens d’arriver où j’en suis.
Désormais, en collaboration avec une sympathique marionnette muette, nous créons des histoires sur le thème de la différence pour le domaine de l’édition et du spectacle, sous “Les histoires de Mauricette”. Ecrire sur ce sujet me tient à cœur, car je suis vivement animée par cette envie de contribuer à faire évoluer le regard sur cette thématique. Notamment, parce que je connais bien sa richesse, mais je connais aussi «l’envers du décor». En effet, pour avoir vécu de nombreuses expériences… tant sur le plan professionnel, que personnel, puisque je suis la grande sœur de Florent porteur de la trisomie 21, et je suis également porteuse d’une différence qui ne se voit pas… Dorénavant, je sais que bien souvent la peur de la dissemblance peut venir d’un manque de connaissance. Alors, je veux commencer dès le plus jeune âge à communiquer sur ce sujet qui est à mes yeux, merveilleux, à condition d’ouvrir son cœur…

Pouvez-vous nous présenter votre livre ?
Il s’agit d’un roman jeunesse fantastique, tout public. Et du premier tome d’une trilogie qui aborde les facettes de la différence, certaines particularités de la trisomie 21, et se révèle comme porteur d’un message d’espoir sur la vie en général. C’est un voyage à travers nos émotions, et qui peut nous amener à se questionner sur les divers sujets traités. Cet ouvrage a d’autant plus une note personnelle car elle s’inspire de mon histoire…

Pourquoi avez-vous choisi la formation proposée par Désir d’écrire ?
Durant ma formation d’éducatrice je m’étais formée « à conter », j’adorais cela ! Je m’étais promis qu’un jour j’écrirais mes propres histoires… Toutefois, même si en tant qu’éduc’ nous écrivons beaucoup, ce n’est pas le même chose. Il me manquait des outils, et une certaine méthodologie pour mener à bien mon projet. C’est ainsi que je me suis décidée à entreprendre cette formation d’écrivain.

En quoi la formation a été bénéfique dans la réalisation de votre projet ?
La formation m’a apportée ce qui me manquait. J’ai ainsi pu prendre confiance en moi, et oser aller au bout de mon idée.

Quelles sont, selon vous, les qualités essentielles pour écrire un livre ?
Une imagination débordante, de la rigueur, de la persévérance, de la curiosité en apprenant des autres, une envie de partager et surtout de s’écouter. Oui, car l’inspiration vient parfois s’en prévenir et il faut savoir la saisir, même au beau milieu de la nuit !

Toutes les infos :
www.leshistoiresdemauricette.com